Le mensuel de référence des Systèmes d´Information Géographique SIG la lettre
Documents > A la Une sur SIG la Lettre >

septembre 2006 : Géoportail : lancement réussi mais démarrage laborieux



geoportail4p Enfin, juste avant l’été, tout le monde a parlé de cartographie, de géolocalisation et parfois même de géomatique ! Merci au Géoportail qui a attiré l’attention des médias et des français pendant plusieurs semaines. Malheureusement, malgré ce lancement en fanfare, le site n’a pas été à la hauteur des attentes des internautes, qui ont du patienter plusieurs jours pour se connecter.

Le 23 juin, pas moins de 3 ministres ont porté le Géoportail de l’administration française sur les fonds baptismaux ! Jean-François Copé, ministre délégué au Budget et à la Réforme de l’Etat, Nelly Olin, ministre de l’Ecologie et du Développement Durable, et Dominique Perben, Ministre des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer se sont ensemble félicités de cette initiative interministérielle. Quelques heures auparavant, Le président Chirac avait assisté à une présentation personnelle en comité réduit.

Les fonctionnalités sont simples : navigation en 2D, zooms entre photos aériennes et cartes scannées, recherche d’une commune ou d’un lieu remarquable, carte de localisation cliquable… mais quand ça marche, c’est rapide et efficace.

Difficultés au démarrage

Le 23 juin, afin de faire les démonstrations d’usage, l’accès au site avait été limité aux seules adresses IP de l’Elysée et du ministère où avait lieu la conférence de presse. A 14h, une fois les vannes ouvertes… tout était planté. Il faut dire que la vague de demandes de connexions a été sans précédent. Quatre fois plus qu’au lancement du site de l’INA (également inaccessible pendant des semaines) ! inap Il a fallu plusieurs jours pour stabiliser le site, qui croulait sous les demandes de connexions, ininterrompues à toute heure du jour ou de la nuit. Cette absence de rythme quotidien dans les connexions a même fait soupçonner des actes malveillants et l’utilisation de robots destinés à planter le site. Même si le service a été progressivement rétabli à partir du 29 juin, c’est autour du 10 juillet que tout est rentré dans l’ordre, avec le traitement (réussi cette fois) d’environ 500 000 visiteurs quotidiens. Classé 30ème site par Médiamétrie en juillet (avec 3 millions de visiteurs), le Géoportail se stabilise désormais autour de 100 000 visiteurs par jour, mais la rentrée va sans doute apporter son regain de connexions.

Un été actif à l’IGN

Différentes opérations de mise à jour et de maintenance ont eu lieu pendant l’été. Si la fenêtre de localisation est redevenue cliquable, les coordonnées ont disparu. L’IGN s’est en effet aperçu que cette fonction sollicitait beaucoup trop les serveurs. Elle sera prochainement remise en place, grâce à un calcul sur le poste client. Les utilisateurs de Macintosh peuvent désormais utiliser le Géoportail et les principaux problèmes liés aux pare-feux sont réglés.

Promesses de rentrée

D’autres nouveautés sont attendues pour cet automne. La mise à jour des orthophotographies est prévue pour novembre, de façon à prendre en compte les éditions disponibles depuis le premier janvier 2006. Les premiers éléments vectoriels (ponctuels) devraient également apparaître sur le site avant la fin de l’année. Si les fonctions permettant d’intégrer des données vectorielles sont déjà prêtes, c’est le support de cette charge supplémentaire pour les serveurs qui fait l’objet de développements. Les premiers services sont également programmés pour la fin 2006 : téléchargement de données et application de gestion communale, réalisée en co-édition avec le groupement ESRI France - Imagis. Mais pour la 3D, il faudra finalement attendre la version 2 du Géoportail et donc l’année 2007. Quant au Géocatalogue, c’est désormais l’affaire du BRGM qui suit son propre calendrier.



Toutes les Unes du mois :
  •   SIG La Lettre devient DécryptaGéo
  •   L’open data ? Un truc de brigands !
  •   OSM met la gomme
  •   Les smartphones ignorent la crise
  •   GeoRezo : de l’Erika au cap des 200 000 messages
  •   SIG La Lettre, vous en pensez quoi ?
  •   L’impossibilité d’une île
  •   Cet hiver, prenez le large !
  •   Crowdsourcing bien ordonné commence par soi-même
  •   Open data et géomaticiens : « je t’aime, moi non plus »
  •   Quand les Français s’intéressent à la géographie électorale
  •   Comment tirer le meilleur parti de vos données géographiques ?
  •   Rencontres 2012 : succès confirmé !
  •   Rencontres 2012 : un menu de choix
  •   La France en relief ? Une histoire vieille de 400 ans !
  •   Janvier 2012 : 2012 : année de la convergence parcellaire ?
  •   Décembre 2011 : www.data.gouv.fr, c’est parti !
  •   Novembre 2011 : Mais que reste-il de nos campagnes ?
  •   Octobre 2011 : Le coût d’une tuile
  •   Septembre 2011 : Les IDG régionales auraient-elles pris le pouvoir ?
  •   1er juillet 2011 : Découvrez GIS & Geomatics Intelligence
  •   Juin 2011 : Rencontres SIG La Lettre : un temps pour s’interroger
  •   Mai 2011 : Google crée le buzz à Where 2.0
  •   Avril 2011 : Mobilisation cartographique autour du séisme de Sendai
  •   Mars 2011 : Adresses et numéros de parcelles : le décret qui précise
  •   Février 2011 : Un nouveau CNIG très inspiré
  •   Janvier 2011 : La prochaine décennie sera-t-elle géolocalisée ?
  •   Décembre 2010 : Il était une fois la révolution
  •   Novembre 2010 : INSPIRE transposée
  •   octobre 2010 : L’État donne de nouveaux objectifs à l’IGN
  •   septembre 2010 : Je suis ici !
  •   Juin 2010 : Mais où sont les boîtes noires ?
  •   Mai 2010 : Un deuxième rendez-vous réussi !
  •   Avril 2010 : Données Ordnance Survey gratuites, c’est parti !
  •   Mars 2010 : Trois IDG à l’épreuve de Xynthia
  •   Février 2010 : Haïti : géomobilisation d’un nouveau genre !
  •   Janvier 2010 : Quand les globes virtuels descendent dans la rue
  •   Décembre 2009 : Messieurs les anglais, tirez les premiers
  •   Novembre 2009 : Quand Google innove… ça peut faire mal !
  •   Galileo : des chiffres qui laissent rêveur
  •   La réalité augmentée débarque
  •   RGE gratuit pour les collectivités : rien n’est moins sûr
  •   Mai 2009 : Un Cartocrime, pas si Net ?
  •   Pari réussi pour les premières Rencontres SIG La Lettre
  •   La relance en cartes et plans
  •   Mars 09 : 12 au 14 mai : rencontrons-nous !
  •   Février 2009 : De Lothar à Klaus : l’information géographique progresse
  •   Janvier 2009 : Crisis, what crisis ?
  •   Décembre 2008 : le CNIG dans la tourmente
  •   Novembre 2008 : Carto en rouge et bleu pour un président noir
  •   Octobre 2008 : Dix ans déjà !
  •   septembre 2008 : Beau palmarès aux jeux géolympiques
  •   Juin 2008 : Assises du numérique : faites entendre votre voix
  •   Mai 2008 : No frontiers !
  •   Avril 2008 : Les Géo-Grenelle récompensent la lutte contre les pesticides
  •   Mars 2008 : Géo-Evénement a 20 ans
  •   février 2008 : Le cadastre s’affiche
  •   Janvier 2008 : INSPIRE, l’heure de la mobilisation générale a sonné
  •   Décembre 2007 : RFID, GPS… bientôt un mariage de puces ?
  •   Novembre 2007 : Vers une géographie volontaire ?
  •   Octobre 2007 : Pas d’enquête sur le recensement
  •   Septembre 2007 : Grandes manœuvres mobiles aux Pays-Bas
  •   Juin 2007 : Galileo sortira-t-il de son trou noir ?
  •   Mai 2007 : Elections : des cartes mais peu d’analyses
  •   Avril 2007 : Géo-Evénement, ça se discute !
  •   Mars 2007 : Rendez-vous à Géo-Evénement 2007
  •   Février 2007 : La publicité localisée, c’est pas fini !
  •   Janvier 2007 : Les régions sont dynamiques
  •   Décembre 2006 : INSPIRE, c’est parti !
  •   Novembre 2006 : Les "idéos" de l’IGN
  •   Octobre 2006 : Libérez les données !
  •   septembre 2006 : Géoportail : lancement réussi mais démarrage laborieux
  •   23 juin 2006 Lancement officiel du géoportail
  •   Juin 2006 : Recherche tour de contrôle, désespérément
  •   Mai 2006 : Edito - Nouveau site SIG La Lettre
  •   Géo-Evénement 2006 : parcours choisi
  •   Mars 2006 : Maquette virtuelle 3D, du gadget à l’outil
  • Recherche personnalisée