www.cadastre.gouv.fr. Lancé sans tambours ni trompettes, le site permet de visualiser les feuilles cadastrales dans une interface cartographique simple, d’éditer un petit plan chez soi et bientôt de commander en ligne un plan A0. Une étape importante dans la modernisation de "cette œuvre de géant ordonnées par un géant" comme s’en félicitait Balzac.

" />
Le mensuel de référence des Systèmes d´Information Géographique SIG la lettre
Documents > A la Une sur SIG la Lettre >

février 2008 : Le cadastre s’affiche



Pour son 200e anniversaire, le cadastre français s’offre Internet avec l’ouverture de son site www.cadastre.gouv.fr. Lancé sans tambours ni trompettes, le site permet de visualiser les feuilles cadastrales dans une interface cartographique simple, d’éditer un petit plan chez soi et bientôt de commander en ligne un plan A0. Une étape importante dans la modernisation de "cette œuvre de géant ordonnées par un géant" comme s’en félicitait Balzac.

Chaldéens, égyptiens, grecs, romains… nombreuses sont les grandes civilisations anciennes qui ont "éprouvé le besoin de cadastrer leur territoire, afin d’appréhender l’espace sur lequel [elles] exerçaient leur pouvoir" comme l’expliquent Laurent Patte et Pascal Clapier de la DGI dans un bref aperçu historique. Après s’être longtemps reposée sur les restes du cadastre romain, la France se lance dans l’aventure moderne du cadastre en septembre 1807, quand Napoléon lance un chantier qui durera plus de 40 ans. "Les demi-mesures font toujours perdre du temps et de l’argent. Le seul moyen de sortir d’embarras est de faire procéder sur-le-champ au dénombrement général des terres dans toutes les communes de l’Empire, avec arpentage et évaluation de chaque parcelle de propriété. Un bon cadastre parcellaire sera le complément de mon Code, en ce qui concerne la possession du sol. Il faut que les plans soient assez exacts et assez développés pour servir à fixer les limites des propriétés et empêcher les procès" expliquait ainsi Napoléon à son ministre du trésor. De mise à jour en renouvellement, de réfection en remembrement, la France est aujourd’hui cartographiée en quelque 600 000 feuilles, largement utilisées par la Direction Générale des Impôts tout comme par les collectivités et les services de l’Etat. Cet anniversaire a été l’occasion de plusieurs manifestations nationales et régionales, qui ont donné l’occasion à quelques centaines de curieux d’en savoir un peu plus sur l’histoire de ce document unique, ses techniques de production et ses utilisations.

Alors que sa numérisation sous forme vectorielle est encore en cours, le voilà désormais à la portée de tous, sous forme de feuilles scannées, là où le PCI vecteur n’est pas disponible.

- Recherche rudimentaire

Protection de la vie privée oblige, le site ne propose pas de recherche par nom de propriétaire et n’affiche que la surface et l’adresse de la parcelle. Il n’en reste pas moins que l’application développée par Thales permet d’effectuer quelques mesures, de dessiner des formes simples et d’ajouter un petit texte. Toutes les planches n’ont pas été mises en ligne dès l’ouverture le 30 janvier à 14h, mais la montée en charge devrait être rapide nous promet-on. On en oublierait presque l’autre version en ligne du plan parcellaire, celle proposée par le Géoportail sous forme de BD Parcellaire, elle aussi encore partielle à l’heure où nous publions. Mais cette nouvelle version grand public du cadastre en ligne n’est que la partie émergée d’un Intranet, bien plus complet et non soumis aux contraintes de la CNIL (recherche par propriétaires) qui permet aux agents des centres des impôts d’éditer des extraits à la demande. Les géomètres et les notaires accèdent également à une application complète pour compléter leurs dossiers.

Un pas de plus dans l’ère numérique qui ne doit pas nous faire oublier le grand chantier du cadastre de demain : un document toujours actualisé et juste d’un point de vue géographique. Mais cela passe par un rapprochement entre la DGI et l’IGN, un sujet d’actualité l’an dernier mais dont on entend bien peu parler depuis les premières déclarations de bonnes intentions. Une affaire à suivre donc…



Toutes les Unes du mois :
  •   SIG La Lettre devient DécryptaGéo
  •   L’open data ? Un truc de brigands !
  •   OSM met la gomme
  •   Les smartphones ignorent la crise
  •   GeoRezo : de l’Erika au cap des 200 000 messages
  •   SIG La Lettre, vous en pensez quoi ?
  •   L’impossibilité d’une île
  •   Cet hiver, prenez le large !
  •   Crowdsourcing bien ordonné commence par soi-même
  •   Open data et géomaticiens : « je t’aime, moi non plus »
  •   Quand les Français s’intéressent à la géographie électorale
  •   Comment tirer le meilleur parti de vos données géographiques ?
  •   Rencontres 2012 : succès confirmé !
  •   Rencontres 2012 : un menu de choix
  •   La France en relief ? Une histoire vieille de 400 ans !
  •   Janvier 2012 : 2012 : année de la convergence parcellaire ?
  •   Décembre 2011 : www.data.gouv.fr, c’est parti !
  •   Novembre 2011 : Mais que reste-il de nos campagnes ?
  •   Octobre 2011 : Le coût d’une tuile
  •   Septembre 2011 : Les IDG régionales auraient-elles pris le pouvoir ?
  •   1er juillet 2011 : Découvrez GIS & Geomatics Intelligence
  •   Juin 2011 : Rencontres SIG La Lettre : un temps pour s’interroger
  •   Mai 2011 : Google crée le buzz à Where 2.0
  •   Avril 2011 : Mobilisation cartographique autour du séisme de Sendai
  •   Mars 2011 : Adresses et numéros de parcelles : le décret qui précise
  •   Février 2011 : Un nouveau CNIG très inspiré
  •   Janvier 2011 : La prochaine décennie sera-t-elle géolocalisée ?
  •   Décembre 2010 : Il était une fois la révolution
  •   Novembre 2010 : INSPIRE transposée
  •   octobre 2010 : L’État donne de nouveaux objectifs à l’IGN
  •   septembre 2010 : Je suis ici !
  •   Juin 2010 : Mais où sont les boîtes noires ?
  •   Mai 2010 : Un deuxième rendez-vous réussi !
  •   Avril 2010 : Données Ordnance Survey gratuites, c’est parti !
  •   Mars 2010 : Trois IDG à l’épreuve de Xynthia
  •   Février 2010 : Haïti : géomobilisation d’un nouveau genre !
  •   Janvier 2010 : Quand les globes virtuels descendent dans la rue
  •   Décembre 2009 : Messieurs les anglais, tirez les premiers
  •   Novembre 2009 : Quand Google innove… ça peut faire mal !
  •   Galileo : des chiffres qui laissent rêveur
  •   La réalité augmentée débarque
  •   RGE gratuit pour les collectivités : rien n’est moins sûr
  •   Mai 2009 : Un Cartocrime, pas si Net ?
  •   Pari réussi pour les premières Rencontres SIG La Lettre
  •   La relance en cartes et plans
  •   Mars 09 : 12 au 14 mai : rencontrons-nous !
  •   Février 2009 : De Lothar à Klaus : l’information géographique progresse
  •   Janvier 2009 : Crisis, what crisis ?
  •   Décembre 2008 : le CNIG dans la tourmente
  •   Novembre 2008 : Carto en rouge et bleu pour un président noir
  •   Octobre 2008 : Dix ans déjà !
  •   septembre 2008 : Beau palmarès aux jeux géolympiques
  •   Juin 2008 : Assises du numérique : faites entendre votre voix
  •   Mai 2008 : No frontiers !
  •   Avril 2008 : Les Géo-Grenelle récompensent la lutte contre les pesticides
  •   Mars 2008 : Géo-Evénement a 20 ans
  •   février 2008 : Le cadastre s’affiche
  •   Janvier 2008 : INSPIRE, l’heure de la mobilisation générale a sonné
  •   Décembre 2007 : RFID, GPS… bientôt un mariage de puces ?
  •   Novembre 2007 : Vers une géographie volontaire ?
  •   Octobre 2007 : Pas d’enquête sur le recensement
  •   Septembre 2007 : Grandes manœuvres mobiles aux Pays-Bas
  •   Juin 2007 : Galileo sortira-t-il de son trou noir ?
  •   Mai 2007 : Elections : des cartes mais peu d’analyses
  •   Avril 2007 : Géo-Evénement, ça se discute !
  •   Mars 2007 : Rendez-vous à Géo-Evénement 2007
  •   Février 2007 : La publicité localisée, c’est pas fini !
  •   Janvier 2007 : Les régions sont dynamiques
  •   Décembre 2006 : INSPIRE, c’est parti !
  •   Novembre 2006 : Les "idéos" de l’IGN
  •   Octobre 2006 : Libérez les données !
  •   septembre 2006 : Géoportail : lancement réussi mais démarrage laborieux
  •   23 juin 2006 Lancement officiel du géoportail
  •   Juin 2006 : Recherche tour de contrôle, désespérément
  •   Mai 2006 : Edito - Nouveau site SIG La Lettre
  •   Géo-Evénement 2006 : parcours choisi
  •   Mars 2006 : Maquette virtuelle 3D, du gadget à l’outil
  • Recherche personnalisée