Le mensuel de référence des Systèmes d´Information Géographique SIG la lettre
Documents > A la Une sur SIG la Lettre >

Novembre 2009 : Quand Google innove… ça peut faire mal !



Pluie d’annonces du côté carto chez Google, ce mois-ci : fin de Tele Atlas sur les États-Unis, remise en forme de la cartographie, création d’un outil de signalement des erreurs, service de navigation, recherche d’annonces immobilières… décidément, Google semble bien décidé à bousculer les acteurs traditionnels de l’information géographique. Et ce n’est sans doute pas fini…

Google-immobilier1

La cartographie routière en ligne de mire

Depuis début octobre, Google Maps se passe des couches Tele Atlas sur le territoire des États-Unis. Grâce à ses partenariats avec des fournisseurs comme l’US Geological Survey, l’USDA Forest Service et à une imagerie satellitaire de plus en plus détaillée, l’entreprise n’a plus besoin d’exploiter un référentiel routier payant comme Tele Atlas. La couverture nord-américaine s’appuie ainsi sur des référentiels gratuits et officiels. Pour parer aux questions de qualité, un nouveau service est proposé afin de permettre aux utilisateurs de signaler erreurs, imprécisions et d’apporter leur propre connaissance du pays. Google mise sur la masse importante de ses utilisateurs pour assurer un flux de remontées suffisant qui garantira ainsi la qualité de ses cartes, une belle illustration de la notion de valeur par l’usage. Mais le moteur de recherche ne s’arrête pas là. Il a également annoncé fin octobre le lancement d’un service d’aide à la navigation gratuit pour téléphones portables sous Android. Là encore, l’annonce ne concerne pour l’instant que les États-Unis, mais elle a fait du bruit dans Landerneau et les actions de TomTom (propriétaire de Tele Atlas) et de Garmin ont immédiatement chuté de plusieurs points. Outre sa gratuité, le service semble particulièrement complet puisqu’il fait appel à toutes les autres ressources de Google : prise en compte de l’information trafic, possibilité d’associer point de départ ou d’arrivée à un mot ou une expression analysée par le moteur de recherche, interface vocale… honnêtement, si le service marche aussi bien que dans la vidéo de présentation, il va être difficile d’y résister ! N’oublions cependant pas qu’il implique une connexion Internet sans fil pour fonctionner, ce qui risque de poser quelques soucis dans les zones encore mal couvertes par la 3G.

Ces annonces mettent à mal le statu quo qui existait depuis le lancement de Google, qui achetait régulièrement ses données routières à TeleAtlas et Navteq, selon les régions du monde. Désormais, la firme de Mountain View entend se positionner seule sur le marché des services de localisation promis à un bel avenir. Seule ? Pas tout à fait puisqu’elle compte aussi sur ses utilisateurs pour lui fournir de l’information.

Microsoft aussi visé ?

JPEG - 39.3 ko
Google-immobilier2

Google s’attaque également à l’un des marchés privilégiés de Bing Maps for Entreprise en proposant un service de recherche d’annonces immobilières directement dans l’interface de Google Maps aux États-Unis. Là encore, l’éditeur profite de ses autres ressources pour agréger les annonces des nombreux sites présents sur la toile et permettre aux internautes, grâce au géocodage automatique, de visualiser l’environnement immédiat de chaque annonce. Une petite interface permet de sélectionner les annonces en fonction de critères classiques (taille, prix…). Décidément, l’innovation chez Google n’est pas toujours agréable pour les autres ! Une analyse que nous poursuivons dans notre article page 10.



Toutes les Unes du mois :
  •   SIG La Lettre devient DécryptaGéo
  •   L’open data ? Un truc de brigands !
  •   OSM met la gomme
  •   Les smartphones ignorent la crise
  •   GeoRezo : de l’Erika au cap des 200 000 messages
  •   SIG La Lettre, vous en pensez quoi ?
  •   L’impossibilité d’une île
  •   Cet hiver, prenez le large !
  •   Crowdsourcing bien ordonné commence par soi-même
  •   Open data et géomaticiens : « je t’aime, moi non plus »
  •   Quand les Français s’intéressent à la géographie électorale
  •   Comment tirer le meilleur parti de vos données géographiques ?
  •   Rencontres 2012 : succès confirmé !
  •   Rencontres 2012 : un menu de choix
  •   La France en relief ? Une histoire vieille de 400 ans !
  •   Janvier 2012 : 2012 : année de la convergence parcellaire ?
  •   Décembre 2011 : www.data.gouv.fr, c’est parti !
  •   Novembre 2011 : Mais que reste-il de nos campagnes ?
  •   Octobre 2011 : Le coût d’une tuile
  •   Septembre 2011 : Les IDG régionales auraient-elles pris le pouvoir ?
  •   1er juillet 2011 : Découvrez GIS & Geomatics Intelligence
  •   Juin 2011 : Rencontres SIG La Lettre : un temps pour s’interroger
  •   Mai 2011 : Google crée le buzz à Where 2.0
  •   Avril 2011 : Mobilisation cartographique autour du séisme de Sendai
  •   Mars 2011 : Adresses et numéros de parcelles : le décret qui précise
  •   Février 2011 : Un nouveau CNIG très inspiré
  •   Janvier 2011 : La prochaine décennie sera-t-elle géolocalisée ?
  •   Décembre 2010 : Il était une fois la révolution
  •   Novembre 2010 : INSPIRE transposée
  •   octobre 2010 : L’État donne de nouveaux objectifs à l’IGN
  •   septembre 2010 : Je suis ici !
  •   Juin 2010 : Mais où sont les boîtes noires ?
  •   Mai 2010 : Un deuxième rendez-vous réussi !
  •   Avril 2010 : Données Ordnance Survey gratuites, c’est parti !
  •   Mars 2010 : Trois IDG à l’épreuve de Xynthia
  •   Février 2010 : Haïti : géomobilisation d’un nouveau genre !
  •   Janvier 2010 : Quand les globes virtuels descendent dans la rue
  •   Décembre 2009 : Messieurs les anglais, tirez les premiers
  •   Novembre 2009 : Quand Google innove… ça peut faire mal !
  •   Galileo : des chiffres qui laissent rêveur
  •   La réalité augmentée débarque
  •   RGE gratuit pour les collectivités : rien n’est moins sûr
  •   Mai 2009 : Un Cartocrime, pas si Net ?
  •   Pari réussi pour les premières Rencontres SIG La Lettre
  •   La relance en cartes et plans
  •   Mars 09 : 12 au 14 mai : rencontrons-nous !
  •   Février 2009 : De Lothar à Klaus : l’information géographique progresse
  •   Janvier 2009 : Crisis, what crisis ?
  •   Décembre 2008 : le CNIG dans la tourmente
  •   Novembre 2008 : Carto en rouge et bleu pour un président noir
  •   Octobre 2008 : Dix ans déjà !
  •   septembre 2008 : Beau palmarès aux jeux géolympiques
  •   Juin 2008 : Assises du numérique : faites entendre votre voix
  •   Mai 2008 : No frontiers !
  •   Avril 2008 : Les Géo-Grenelle récompensent la lutte contre les pesticides
  •   Mars 2008 : Géo-Evénement a 20 ans
  •   février 2008 : Le cadastre s’affiche
  •   Janvier 2008 : INSPIRE, l’heure de la mobilisation générale a sonné
  •   Décembre 2007 : RFID, GPS… bientôt un mariage de puces ?
  •   Novembre 2007 : Vers une géographie volontaire ?
  •   Octobre 2007 : Pas d’enquête sur le recensement
  •   Septembre 2007 : Grandes manœuvres mobiles aux Pays-Bas
  •   Juin 2007 : Galileo sortira-t-il de son trou noir ?
  •   Mai 2007 : Elections : des cartes mais peu d’analyses
  •   Avril 2007 : Géo-Evénement, ça se discute !
  •   Mars 2007 : Rendez-vous à Géo-Evénement 2007
  •   Février 2007 : La publicité localisée, c’est pas fini !
  •   Janvier 2007 : Les régions sont dynamiques
  •   Décembre 2006 : INSPIRE, c’est parti !
  •   Novembre 2006 : Les "idéos" de l’IGN
  •   Octobre 2006 : Libérez les données !
  •   septembre 2006 : Géoportail : lancement réussi mais démarrage laborieux
  •   23 juin 2006 Lancement officiel du géoportail
  •   Juin 2006 : Recherche tour de contrôle, désespérément
  •   Mai 2006 : Edito - Nouveau site SIG La Lettre
  •   Géo-Evénement 2006 : parcours choisi
  •   Mars 2006 : Maquette virtuelle 3D, du gadget à l’outil
  • Recherche personnalisée