Le mensuel de référence des Systèmes d´Information Géographique SIG la lettre
Documents > A la Une sur SIG la Lettre >

Les smartphones ignorent la crise



À l’occasion du congrès mondial de la téléphonie mobile qui s’est tenu à Barcelone fin février (MWC 2013), plusieurs études de marché ont été publiées, qui nous donnent une idée de l’importance que prennent nos petits appareils portables dans notre vie quotidienne.

Les mobiles au coeur de l’économie mondiale. Infographie soignée pour l’étude réalisée pour l’association GSMA à l’occasion de MWC2013.

Moins chers, dotés d’écrans plus grands, se cassant moins vite, intégrant de nouvelles puces NFC… les smartphones étaient à la parade à Barcelone lors du MWC 2013. Si le secteur de la téléphonie mobile est l’objet de guerres sans fin entre acteurs (Nokia, Google, Apple…), c’est surtout un marché en pleine forme. Mais il devra bientôt compter avec l’arrivée de nouveaux acteurs, chinois notamment. D’après l’institut GfK, c’est la vente de smartphones qui tire le marché, avec quelque 720 millions d’unités vendues dans le monde en 2012 (et 886 millions pour les téléphones plus classiques), soit une augmentation de 56 % par rapport à l’année précédente. À Noël, il s’est même vendu plus de smartphones que de téléphones mobiles classiques.

« L’écosystème mobile bénéficie à l’économie globale »

Selon une autre étude réalisée par A.T. Kearney pour l’association GSMA(qui rassemble des acteurs de l’industrie du mobile) près de la moitié de la population mondiale utilise désormais des communications mobiles. 3,2 milliards d’humains ont un téléphone mobile et ce chiffre devrait passer la barre des 4 milliards en 2018. Le nombre de connexions augmente encore plus rapidement, notamment grâce au développement des connexions entre machines (M2M), nécessaires dans toutes sortes d’applications (notamment celles liées à la localisation). De 6,766 milliards de connexions en 2012, nous passerons à 10 milliards en 2018, promettent les analystes. Tout comme l’étude réalisée pour le compte de Google sur les géoservices en janvier, cette analyse, librement téléchargeable, fait l’apologie de l’industrie mobile en montrant, chiffres et data visualisations originales à l’appui, tous ses bienfaits. Tout y passe : emploi, protection de l’environnement, aide dans les crises majeures, protection des mineurs et des personnes âgées, développement économique, etc. Sur chaque sujet un peu gênant (protection de la vie privée, exposition des enfants à des images pornographiques, vols de portables, recyclage…), le rapport détaille les actions entreprises par les industriels pour apporter des solutions. Et le rapport de conclure que la contribution directe de l’écosystème mobile (opérateurs, constructeurs, développeurs d’applications, revendeurs et prestataires de services divers…) à l’économie mondiale est estimée à 2,2 % du PIB mondial, et près de neuf millions d’emplois.

La géolocalisation en bonne place

L’étude détaille également quelques domaines particulièrement prometteurs pour l’industrie mobile. Parmi eux, les transports, les compteurs intelligents et les smart cities (villes intelligentes). Ce dernier marché, estimé par les analystes à 39 milliards de dollars en 2016, devrait donner lieu au développement de nombreux services innovants. Les applications à composante géographiques, toujours bien notées par les utilisateurs et toujours plus populaires (40 % des détenteurs de mobiles utilisent une application à caractère géographique en Europe) semblent donc promises, elles aussi, à un bel avenir. Berg Insight prévoit un marché européen des LBS (Location based services) à 825 millions d’euros en 2017. Mais, reconnaissent les deux études mondiales, c’est vers l’Est et l’Afrique que se trouvent les plus grands gisements de croissance, tous domaines confondus. Et côté chinois, les acteurs nationaux semblent bien décidés à capter une bonne part du marché. Bref, la guerre des applications géolocalisées n’est pas prête de s’achever et pourrait même bousculer les ténors d’aujourd’hui.

(mars 2013)



Toutes les Unes du mois :
  •   SIG La Lettre devient DécryptaGéo
  •   L’open data ? Un truc de brigands !
  •   OSM met la gomme
  •   Les smartphones ignorent la crise
  •   GeoRezo : de l’Erika au cap des 200 000 messages
  •   SIG La Lettre, vous en pensez quoi ?
  •   L’impossibilité d’une île
  •   Cet hiver, prenez le large !
  •   Crowdsourcing bien ordonné commence par soi-même
  •   Open data et géomaticiens : « je t’aime, moi non plus »
  •   Quand les Français s’intéressent à la géographie électorale
  •   Comment tirer le meilleur parti de vos données géographiques ?
  •   Rencontres 2012 : succès confirmé !
  •   Rencontres 2012 : un menu de choix
  •   La France en relief ? Une histoire vieille de 400 ans !
  •   Janvier 2012 : 2012 : année de la convergence parcellaire ?
  •   Décembre 2011 : www.data.gouv.fr, c’est parti !
  •   Novembre 2011 : Mais que reste-il de nos campagnes ?
  •   Octobre 2011 : Le coût d’une tuile
  •   Septembre 2011 : Les IDG régionales auraient-elles pris le pouvoir ?
  •   1er juillet 2011 : Découvrez GIS & Geomatics Intelligence
  •   Juin 2011 : Rencontres SIG La Lettre : un temps pour s’interroger
  •   Mai 2011 : Google crée le buzz à Where 2.0
  •   Avril 2011 : Mobilisation cartographique autour du séisme de Sendai
  •   Mars 2011 : Adresses et numéros de parcelles : le décret qui précise
  •   Février 2011 : Un nouveau CNIG très inspiré
  •   Janvier 2011 : La prochaine décennie sera-t-elle géolocalisée ?
  •   Décembre 2010 : Il était une fois la révolution
  •   Novembre 2010 : INSPIRE transposée
  •   octobre 2010 : L’État donne de nouveaux objectifs à l’IGN
  •   septembre 2010 : Je suis ici !
  •   Juin 2010 : Mais où sont les boîtes noires ?
  •   Mai 2010 : Un deuxième rendez-vous réussi !
  •   Avril 2010 : Données Ordnance Survey gratuites, c’est parti !
  •   Mars 2010 : Trois IDG à l’épreuve de Xynthia
  •   Février 2010 : Haïti : géomobilisation d’un nouveau genre !
  •   Janvier 2010 : Quand les globes virtuels descendent dans la rue
  •   Décembre 2009 : Messieurs les anglais, tirez les premiers
  •   Novembre 2009 : Quand Google innove… ça peut faire mal !
  •   Galileo : des chiffres qui laissent rêveur
  •   La réalité augmentée débarque
  •   RGE gratuit pour les collectivités : rien n’est moins sûr
  •   Mai 2009 : Un Cartocrime, pas si Net ?
  •   Pari réussi pour les premières Rencontres SIG La Lettre
  •   La relance en cartes et plans
  •   Mars 09 : 12 au 14 mai : rencontrons-nous !
  •   Février 2009 : De Lothar à Klaus : l’information géographique progresse
  •   Janvier 2009 : Crisis, what crisis ?
  •   Décembre 2008 : le CNIG dans la tourmente
  •   Novembre 2008 : Carto en rouge et bleu pour un président noir
  •   Octobre 2008 : Dix ans déjà !
  •   septembre 2008 : Beau palmarès aux jeux géolympiques
  •   Juin 2008 : Assises du numérique : faites entendre votre voix
  •   Mai 2008 : No frontiers !
  •   Avril 2008 : Les Géo-Grenelle récompensent la lutte contre les pesticides
  •   Mars 2008 : Géo-Evénement a 20 ans
  •   février 2008 : Le cadastre s’affiche
  •   Janvier 2008 : INSPIRE, l’heure de la mobilisation générale a sonné
  •   Décembre 2007 : RFID, GPS… bientôt un mariage de puces ?
  •   Novembre 2007 : Vers une géographie volontaire ?
  •   Octobre 2007 : Pas d’enquête sur le recensement
  •   Septembre 2007 : Grandes manœuvres mobiles aux Pays-Bas
  •   Juin 2007 : Galileo sortira-t-il de son trou noir ?
  •   Mai 2007 : Elections : des cartes mais peu d’analyses
  •   Avril 2007 : Géo-Evénement, ça se discute !
  •   Mars 2007 : Rendez-vous à Géo-Evénement 2007
  •   Février 2007 : La publicité localisée, c’est pas fini !
  •   Janvier 2007 : Les régions sont dynamiques
  •   Décembre 2006 : INSPIRE, c’est parti !
  •   Novembre 2006 : Les "idéos" de l’IGN
  •   Octobre 2006 : Libérez les données !
  •   septembre 2006 : Géoportail : lancement réussi mais démarrage laborieux
  •   23 juin 2006 Lancement officiel du géoportail
  •   Juin 2006 : Recherche tour de contrôle, désespérément
  •   Mai 2006 : Edito - Nouveau site SIG La Lettre
  •   Géo-Evénement 2006 : parcours choisi
  •   Mars 2006 : Maquette virtuelle 3D, du gadget à l’outil
  • Recherche personnalisée