Le mensuel de référence des Systèmes d´Information Géographique SIG la lettre
Documents > A la Une sur SIG la Lettre >

Janvier 2009 : Crisis, what crisis ?



La crise affecte-t-elle le monde de la géomatique ? Après les discours rassurants d’Autodesk et Bentley que nous avons évoqués le mois dernier, l’heure est au retour à la dure réalité économique. Ainsi, PB MapInfo et Autodesk annoncent des licenciements aux Etats-Unis (750 personnes pour Autodesk). Les acteurs français sont-ils déjà touchés et dans quelle proportion ? Nous avons posé la question à quelques patrons d’entreprises.

Le bon cru 2008

Les acteurs travaillant principalement dans le secteur public ont plutôt fait une bonne année 2008, avec une accélération sur les derniers mois, certes classique, mais qui a permis de boucler les objectifs. Certains projets ont par contre déjà été reportés ou "amaigris", sans impact sur le chiffre d’affaires 2008. En revanche, ceux qui ont plus de clients dans le secteur privé, commencent déjà à ressentir les effets du tassement économique. Ainsi, les professionnels du géomarketing ont vu les carnets de commandes des mondes de la banque, puis de l’automobile diminuer dès cet automne. Paradoxalement, les éditeurs et les sociétés de services proposant des solutions d’optimisation des flottes de véhicules ont bénéficié de la hausse du pétrole l’été dernier qui a favorisé les projets d’équipement, tandis que la contraction du marché du transport (fermeture de petites entreprises, rachats…) crée un manque à gagner. Ainsi, les effets positifs et négatifs semblent s’être globalement annulés en 2008.

CRISIS-SUPERTRAMP

Inquiétude montante

Cela n’empêche pas les acteurs d’être inquiets en ce début d’année 2009. Même si leur chiffre d’affaires n’est pas affecté, l’année démarre doucement et sans grande visibilité sur les mois à venir. Une situation habituelle en début d’année mais quelque peu renforcée en 2009, avancent certains. Si les entreprises savent qu’elles doivent se préparer à une année difficile, faire la part des choses entre un ralentissement réel et justifié de l’économie, et la frilosité qu’engendre le "climat" de crise est aujourd’hui un exercice délicat. Aussi, alors que certains ne vivent pas de tassement effectif de leur chiffre d’affaires, les embauches sont parfois gelées (mais pas partout) et les frais de fonctionnement observés à la loupe. Dans l’ensemble, les acteurs français ne peuvent qu’être attentifs pendant les mois à venir.

- Crisis ? What crisis ? Un album de Supertramp paru en 1975

Des conséquences possibles

Nul besoin d’être devin pour annoncer que des restructurations auront lieu en 2009. Notre marché est essentiellement composé de petites entreprises, à la trésorerie fragile. Quand les banques deviennent frileuses, ce sont les petites entreprises qui toussent, d’autant plus que certains notent déjà des retards de paiement. Ceux qui ont les reins plus solides en profiteront certainement pour effectuer quelques opérations de croissance externe. Ainsi, Intercarto est officiellement en liquidation judiciaire depuis mi-janvier. Même si la crise ne peut expliquer à elle seule les difficultés de l’entreprise, elle a certainement joué un rôle d’accélérateur. Le ralentissement économique va toucher directement certains secteurs consommateurs d’information géographique (géomarketing) et les collectivités vont voir leurs budgets diminuer si les taxes professionnelles ne rentrent plus, car il est toujours facile de repousser un projet d’investissement informatique. Mais, si l’on en croit les éditeurs, nous sommes sur un secteur qui devrait se développer, crise ou pas crise, car il est au cœur du développement durable. Enfin, les entreprises misent sur des revenus récurrents (contrats de maintenance, abonnements…) et sur l’adéquation de leur offre aux besoins des clients (logiciels sous forme de services, solutions personnalisées) pour "passer" le cap. Elles ne semblent pas prêtes à revoir en profondeur leur stratégie et n’ont manifestement pas l’intention de remettre leur métier en question. Seules certaines ont d’ailleurs revu leurs objectifs à la baisse.

Reste ensuite à évaluer la dureté et la longueur d’un passage à vide qui semble inévitable. Car, au-delà du ralentissement réel de l’économie, la crise commence à fonctionner comme une prophétie autoréalisatrice. A force d’en parler dans tous les journaux (et nous ne faisons pas exception !), le climat de crise ne risque-t-il pas d’engendrer une baisse d’activité injustifiée ? Editeurs et sociétés de services se veulent rassurant et prêts à accompagner leurs clients.

Françoise de Blomac



Toutes les Unes du mois :
  •   SIG La Lettre devient DécryptaGéo
  •   L’open data ? Un truc de brigands !
  •   OSM met la gomme
  •   Les smartphones ignorent la crise
  •   GeoRezo : de l’Erika au cap des 200 000 messages
  •   SIG La Lettre, vous en pensez quoi ?
  •   L’impossibilité d’une île
  •   Cet hiver, prenez le large !
  •   Crowdsourcing bien ordonné commence par soi-même
  •   Open data et géomaticiens : « je t’aime, moi non plus »
  •   Quand les Français s’intéressent à la géographie électorale
  •   Comment tirer le meilleur parti de vos données géographiques ?
  •   Rencontres 2012 : succès confirmé !
  •   Rencontres 2012 : un menu de choix
  •   La France en relief ? Une histoire vieille de 400 ans !
  •   Janvier 2012 : 2012 : année de la convergence parcellaire ?
  •   Décembre 2011 : www.data.gouv.fr, c’est parti !
  •   Novembre 2011 : Mais que reste-il de nos campagnes ?
  •   Octobre 2011 : Le coût d’une tuile
  •   Septembre 2011 : Les IDG régionales auraient-elles pris le pouvoir ?
  •   1er juillet 2011 : Découvrez GIS & Geomatics Intelligence
  •   Juin 2011 : Rencontres SIG La Lettre : un temps pour s’interroger
  •   Mai 2011 : Google crée le buzz à Where 2.0
  •   Avril 2011 : Mobilisation cartographique autour du séisme de Sendai
  •   Mars 2011 : Adresses et numéros de parcelles : le décret qui précise
  •   Février 2011 : Un nouveau CNIG très inspiré
  •   Janvier 2011 : La prochaine décennie sera-t-elle géolocalisée ?
  •   Décembre 2010 : Il était une fois la révolution
  •   Novembre 2010 : INSPIRE transposée
  •   octobre 2010 : L’État donne de nouveaux objectifs à l’IGN
  •   septembre 2010 : Je suis ici !
  •   Juin 2010 : Mais où sont les boîtes noires ?
  •   Mai 2010 : Un deuxième rendez-vous réussi !
  •   Avril 2010 : Données Ordnance Survey gratuites, c’est parti !
  •   Mars 2010 : Trois IDG à l’épreuve de Xynthia
  •   Février 2010 : Haïti : géomobilisation d’un nouveau genre !
  •   Janvier 2010 : Quand les globes virtuels descendent dans la rue
  •   Décembre 2009 : Messieurs les anglais, tirez les premiers
  •   Novembre 2009 : Quand Google innove… ça peut faire mal !
  •   Galileo : des chiffres qui laissent rêveur
  •   La réalité augmentée débarque
  •   RGE gratuit pour les collectivités : rien n’est moins sûr
  •   Mai 2009 : Un Cartocrime, pas si Net ?
  •   Pari réussi pour les premières Rencontres SIG La Lettre
  •   La relance en cartes et plans
  •   Mars 09 : 12 au 14 mai : rencontrons-nous !
  •   Février 2009 : De Lothar à Klaus : l’information géographique progresse
  •   Janvier 2009 : Crisis, what crisis ?
  •   Décembre 2008 : le CNIG dans la tourmente
  •   Novembre 2008 : Carto en rouge et bleu pour un président noir
  •   Octobre 2008 : Dix ans déjà !
  •   septembre 2008 : Beau palmarès aux jeux géolympiques
  •   Juin 2008 : Assises du numérique : faites entendre votre voix
  •   Mai 2008 : No frontiers !
  •   Avril 2008 : Les Géo-Grenelle récompensent la lutte contre les pesticides
  •   Mars 2008 : Géo-Evénement a 20 ans
  •   février 2008 : Le cadastre s’affiche
  •   Janvier 2008 : INSPIRE, l’heure de la mobilisation générale a sonné
  •   Décembre 2007 : RFID, GPS… bientôt un mariage de puces ?
  •   Novembre 2007 : Vers une géographie volontaire ?
  •   Octobre 2007 : Pas d’enquête sur le recensement
  •   Septembre 2007 : Grandes manœuvres mobiles aux Pays-Bas
  •   Juin 2007 : Galileo sortira-t-il de son trou noir ?
  •   Mai 2007 : Elections : des cartes mais peu d’analyses
  •   Avril 2007 : Géo-Evénement, ça se discute !
  •   Mars 2007 : Rendez-vous à Géo-Evénement 2007
  •   Février 2007 : La publicité localisée, c’est pas fini !
  •   Janvier 2007 : Les régions sont dynamiques
  •   Décembre 2006 : INSPIRE, c’est parti !
  •   Novembre 2006 : Les "idéos" de l’IGN
  •   Octobre 2006 : Libérez les données !
  •   septembre 2006 : Géoportail : lancement réussi mais démarrage laborieux
  •   23 juin 2006 Lancement officiel du géoportail
  •   Juin 2006 : Recherche tour de contrôle, désespérément
  •   Mai 2006 : Edito - Nouveau site SIG La Lettre
  •   Géo-Evénement 2006 : parcours choisi
  •   Mars 2006 : Maquette virtuelle 3D, du gadget à l’outil
  • Recherche personnalisée