Le mensuel de référence des Systèmes d´Information Géographique SIG la lettre
Documents > A la Une sur SIG la Lettre >

Février 2011 : Un nouveau CNIG très inspiré



Le décret tant attendu, relatif au Conseil national de l’information géographique (CNIG) a été publié le 31 janvier dernier. Il recentre les activités de cette commission consultative sur la directive INSPIRE. Sa composition laisse une large part aux représentants des collectivités locales. Mais ses moyens concrets seront assurés par l’IGN.

Créé en 1985 à la suite du premier rapport Lengagne, le CNIG avait été prolongé pour cinq ans en juin 2009, en attendant sa refonte. Une refonte qui devait s’inspirer du rapport du Conseil général de l’environnement et du développement (CGEDD) sur l’ « évaluation du rôle et des apports du CNIG et propositions d’évolution ». C’est désormais chose faite avec le décret du 31 janvier 2011, qui fixe la composition et les nouvelles orientations du conseil.

Rééquilibrage des membres
Le conseil est désormais composé de 35 membres, dont 15 au titre de l’État et de ses établissements. Les ministères en charge du développement durable, du logement, de l’intérieur, du cadastre, de la défense, de l’aménagement du territoire, de l’agriculture, de la recherche et, enfin, de la culture, seront représentés, ainsi que les directeurs généraux de l’IGN et du SHOM, les présidents du BRGM, du CNES, de l’IFREMER et le commissaire général au développement durable. Les collectivités sont représentées par le biais de leurs diverses associations et fédérations, toutes pilotées par des élus : maires, départements, régions, communautés urbaines, grands villes, villes moyennes, petites villes, littoral. Cinq représentants d’associations – l’Afigéo, la FNAU, l’AITF, par le biais de leurs présidents – y font également leur entrée, ainsi que deux associations de consommateurs et de défense de l’environnement. Y siègeront également deux représentants syndicaux, une personnalité « qualifiée choisie en raison de sa compétence », trois représentants d’entreprises du secteur et le président de l’OGE. Cette composition, bien plus équilibrée, sera présidée soit par un élu, soit par la fameuse personne qualifiée. Le secrétariat permanent est désormais assuré par le point de contact INSPIRE, à savoir, à ce jour, Régine Bréhier, directrice de la recherche et de l’innovation au MEDDTL. Quant aux forces vives, elles seront assurées par l’IGN « en tant que besoin ».

Missions recentrées sur INSPIRE
Le CNIG a pour mission générale « d’éclairer le gouvernement dans le domaine de l’information géographique, notamment pour ce qui concerne la coordination des contributions des acteurs concernés et l’amélioration des interfaces entre ces derniers. Il prend en compte les besoins exprimés et en particulier les besoins des utilisateurs ». Consultable par les ministres pour toute question règlementaire, il devient surtout la structure de coordination nationale de la directive INSPIRE (données concernées, partage entre autorités publiques, règles de mise en œuvre, diffusion d’information, échange d’expériences, retour d’information). Il pourra néanmoins continuer à établir son propre plan de travail et d’animation de commissions diverses. Ainsi, si la commission de toponymie n’est pas nommément mentionnée, elle pourra être réactivée si ses membres le décident. « Les courriers sont en train de partir vers les différentes institutions concernées pour qu’ils désignent leurs représentants », indique Régine Bréhier. Quelles seront les associations de consommateurs et de défense de l’environnement ou les représentants d’entreprises qui siègeront au CNIG ? Qui en sera le président ? Quand aura lieu la première réunion ? Il est encore manifestement trop tôt pour le dire. En attendant, l’IGN est en train de mettre en place une équipe, en coordination avec le secrétariat permanent.

Photo prise lors de la journée du 23 novembre 2010, au cours de laquelle l’IGN a célébré ses 70 ans. Entre la ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, et le directeur général de l’Institut, on aperçoit Régine Bréhier, qui assure désormais le secrétariat permanent du CNIG. (© Eric Forlani)

- Le décret sur le site de Légifrance

- Version PDF



Toutes les Unes du mois :
  •   SIG La Lettre devient DécryptaGéo
  •   L’open data ? Un truc de brigands !
  •   OSM met la gomme
  •   Les smartphones ignorent la crise
  •   GeoRezo : de l’Erika au cap des 200 000 messages
  •   SIG La Lettre, vous en pensez quoi ?
  •   L’impossibilité d’une île
  •   Cet hiver, prenez le large !
  •   Crowdsourcing bien ordonné commence par soi-même
  •   Open data et géomaticiens : « je t’aime, moi non plus »
  •   Quand les Français s’intéressent à la géographie électorale
  •   Comment tirer le meilleur parti de vos données géographiques ?
  •   Rencontres 2012 : succès confirmé !
  •   Rencontres 2012 : un menu de choix
  •   La France en relief ? Une histoire vieille de 400 ans !
  •   Janvier 2012 : 2012 : année de la convergence parcellaire ?
  •   Décembre 2011 : www.data.gouv.fr, c’est parti !
  •   Novembre 2011 : Mais que reste-il de nos campagnes ?
  •   Octobre 2011 : Le coût d’une tuile
  •   Septembre 2011 : Les IDG régionales auraient-elles pris le pouvoir ?
  •   1er juillet 2011 : Découvrez GIS & Geomatics Intelligence
  •   Juin 2011 : Rencontres SIG La Lettre : un temps pour s’interroger
  •   Mai 2011 : Google crée le buzz à Where 2.0
  •   Avril 2011 : Mobilisation cartographique autour du séisme de Sendai
  •   Mars 2011 : Adresses et numéros de parcelles : le décret qui précise
  •   Février 2011 : Un nouveau CNIG très inspiré
  •   Janvier 2011 : La prochaine décennie sera-t-elle géolocalisée ?
  •   Décembre 2010 : Il était une fois la révolution
  •   Novembre 2010 : INSPIRE transposée
  •   octobre 2010 : L’État donne de nouveaux objectifs à l’IGN
  •   septembre 2010 : Je suis ici !
  •   Juin 2010 : Mais où sont les boîtes noires ?
  •   Mai 2010 : Un deuxième rendez-vous réussi !
  •   Avril 2010 : Données Ordnance Survey gratuites, c’est parti !
  •   Mars 2010 : Trois IDG à l’épreuve de Xynthia
  •   Février 2010 : Haïti : géomobilisation d’un nouveau genre !
  •   Janvier 2010 : Quand les globes virtuels descendent dans la rue
  •   Décembre 2009 : Messieurs les anglais, tirez les premiers
  •   Novembre 2009 : Quand Google innove… ça peut faire mal !
  •   Galileo : des chiffres qui laissent rêveur
  •   La réalité augmentée débarque
  •   RGE gratuit pour les collectivités : rien n’est moins sûr
  •   Mai 2009 : Un Cartocrime, pas si Net ?
  •   Pari réussi pour les premières Rencontres SIG La Lettre
  •   La relance en cartes et plans
  •   Mars 09 : 12 au 14 mai : rencontrons-nous !
  •   Février 2009 : De Lothar à Klaus : l’information géographique progresse
  •   Janvier 2009 : Crisis, what crisis ?
  •   Décembre 2008 : le CNIG dans la tourmente
  •   Novembre 2008 : Carto en rouge et bleu pour un président noir
  •   Octobre 2008 : Dix ans déjà !
  •   septembre 2008 : Beau palmarès aux jeux géolympiques
  •   Juin 2008 : Assises du numérique : faites entendre votre voix
  •   Mai 2008 : No frontiers !
  •   Avril 2008 : Les Géo-Grenelle récompensent la lutte contre les pesticides
  •   Mars 2008 : Géo-Evénement a 20 ans
  •   février 2008 : Le cadastre s’affiche
  •   Janvier 2008 : INSPIRE, l’heure de la mobilisation générale a sonné
  •   Décembre 2007 : RFID, GPS… bientôt un mariage de puces ?
  •   Novembre 2007 : Vers une géographie volontaire ?
  •   Octobre 2007 : Pas d’enquête sur le recensement
  •   Septembre 2007 : Grandes manœuvres mobiles aux Pays-Bas
  •   Juin 2007 : Galileo sortira-t-il de son trou noir ?
  •   Mai 2007 : Elections : des cartes mais peu d’analyses
  •   Avril 2007 : Géo-Evénement, ça se discute !
  •   Mars 2007 : Rendez-vous à Géo-Evénement 2007
  •   Février 2007 : La publicité localisée, c’est pas fini !
  •   Janvier 2007 : Les régions sont dynamiques
  •   Décembre 2006 : INSPIRE, c’est parti !
  •   Novembre 2006 : Les "idéos" de l’IGN
  •   Octobre 2006 : Libérez les données !
  •   septembre 2006 : Géoportail : lancement réussi mais démarrage laborieux
  •   23 juin 2006 Lancement officiel du géoportail
  •   Juin 2006 : Recherche tour de contrôle, désespérément
  •   Mai 2006 : Edito - Nouveau site SIG La Lettre
  •   Géo-Evénement 2006 : parcours choisi
  •   Mars 2006 : Maquette virtuelle 3D, du gadget à l’outil
  • Recherche personnalisée